Nouvelles de Cyclisme
// Accueil / Cyclisme / Nouvelles
03.10.17
LA COHORTE DE 2017 INTRONISÉE AU TEMPLE DE LA RENOMMÉE DU CYCLISME CANADIEN
Email

Milton, le 3 octobre 2017 – La troisième intronisation annuelle au Temple de la renommée du cyclisme canadien a eu lieu dimanche au club de golf RattleSnake Point de Milton en Ontario, plus de 150 personnes assistant au lunch au cours duquel Gary Longhi, Albert Schelstraete-Coulier, Karen Strong et Steve Smith sont devenus les tout derniers membres du Temple de la renommée.

«Pour bâtir notre histoire, nous devons reconnaître et célébrer nos grandes légendes» a déclaré Pierre Lafontaine, chef de la direction de Cyclisme Canada, qui poursuit : «Aujourd’hui, nous avons vécu une journée qui nous rend fiers d’être associés au cyclisme et aux personnes de qualité qui ont contribué à le façonner. Notre raison d’être est de former des gens qui figurent parmi les meilleurs au monde dans leur spécialité, et aujourd’hui nous sommes entourés de plusieurs de ces personnes exceptionnelles qui font partie de la “crème de la crème” que le Canada a jamais produit!»

Avant cette cérémonie d’intronisation, plus de cent cyclistes ont participé à la Balade des légendes, commanditée par Lexus, au cours de laquelle ils ont eu la chance de rouler aux côtés de plusieurs membres de l’équipe canadienne de cyclisme, ainsi que de légendes du cyclisme canadien comme Steve Bauer, Curt Harnett, Gordon Singleton et Karen Strong. Pendant ce lunch, Eleanor McMahon, ministre des sports de l’Ontario et fondatrice du groupe “Partager la route”, a parlé des avantages du cyclisme, et de la manière dont son gouvernement améliorait la sécurité et l’accès pour les cyclistes. On a présenté les accomplissements de chacun des nouveaux intronisés au Temple de la renommée, avant que ceux-ci, ou un de leurs représentants, fassent un bref discours.

La cohorte de 2017 comprend trois athlètes et un bâtisseur. Gary Longhi, para-cycliste et de multiples fois paralympien, a été à la tête des cyclistes canadiens aux Jeux paralympiques d’Atlanta en 1996, remportant la médaille d’or au contre-la-montre individuel (CMI) et une médaille de bronze à la course sur route. Il a remporté la médaille d’argent au CMI aux Jeux paralympiques de Barcelone en 1992, et été porteur de drapeau de la délégation canadienne à la cérémonie d’ouverture des Jeux paralympiques de Sydney en 2000.

La carrière cycliste d’Albert Schelstraete-Coulier a couvert de nombreux domaines, dont celui de coureur, mais sa reconnaissance à titre de bâtisseur provient de son rôle prépondérant dans deux domaines spécifiques. Il a été président de la Canadian Wheelmen’s Association (1952-1957) puis président de l’Association canadienne de cyclisme (1972-1974). Il a aussi construit le vélodrome de Delhi en Ontario, en 1939 et la première piste démontable en 1948. Par la suite, il a construit beaucoup d’autres pistes de cyclisme en Amérique du nord entre 1948 et 1975, en plus de concevoir la piste du vélodrome olympique de 1976 à Montréal. Albert Schelstraete-Coulier nous a quittés en 2011 et c’est son fils, Bob Schelstraete, qui a accepté son prix en son nom.

Karen Strong est une pionnière reconnue par beaucoup des meilleurs coureurs de route et de piste canadiens. À titre de première femme canadienne à remporter des médailles aux Championnats du Monde de cyclisme sur piste, sa médaille de bronze de 1977 et sa médaille d’argent de 1980 ont pavé la voie aux futures réussites canadiennes dans la discipline. En plus d’avoir accédé plusieurs fois à des podiums internationaux, Karen a dominé les Championnats canadiens de cyclisme sur route de 1975 à 1982. À la suite de son incroyable carrière de coureuse, elle a été la première femme entraîneuse à plein temps pour l’Association nationale.

Steve Smith, le plus grand descendeur de vélo de montagne du Canada, a tragiquement perdu la vie en 2016 suite à un accident de moto-cross. De 2004 à 2013, la légende de Stevie a grandi, culminant par un titre de champion de la Coupe du monde en 2013. Parmi ses trois victoires de 2013, sa conquête mémorable de la médaille d’or à domicile, à la Coupe du monde de Mont-Ste-Anne, QC, a contribué à le faire nommer cycliste de l’année en 2013. Après deux saisons marquées par des blessures en 2014 et en 2015, il est revenu au début de 2016 en montant sur le podium à la Coupe du monde de Lourdes, en France, pour débuter sa dernière saison de course. Mathieu Dupelle, un grand ami de Stevie, et ancien mécanicien de l’équipe, a accepté le prix en son honneur.