Nouvelles de Paracyclisme
31.08.17
LE CANADA REMPORTE UNE MÉDAILLE D’OR ET UNE DE BRONZE LE PREMIER JOUR DES CHAMPIONNATS DU MONDE DE PARACYCLISME SUR ROUTE
Email

Pietermaritzburg, le 31 août 2017 – Le Canada a commencé en beauté jeudi les Championnats du Monde de paracyclisme sur route qui se déroulent à Pietermaritzburg, en Afrique du Sud, en remportant deux médailles lors de la première journée de compétition, soit une médaille d’or et une médaille de bronze. Shelley Gautier, de Toronto, s’est adjugé la médaille d’or du contre-la-montre féminin catégorie T1, tandis que Charles Moreau remportait la médaille de bronze du contre-la-montre masculin catégorie H3.

Gautier, qui avait déjà remporté la médaille de bronze aux Jeux paralympiques de Rio l’an dernier, est la para-cycliste la plus décorée du Canada. Il s’agit en effet de son septième titre mondial du contre-la-montre, ce qui porte à treize son total de titres de championne du monde sur route (contre-la-montre et course sur route). Elle a bouclé le parcours de 15,5 kilomètres dans le temps vainqueur de 38 minutes et 3,35 secondes, soit 5,11 seconde plus rapide que sa rivale, la Russe Yulia Sibagatova.

«C’est magique» a déclaré Gauthier, qui poursuit : «quand on a toute une armée de gens qui font toutes les petites choses qu’il faut pour m’aider … on a réussi! Je suis vraiment très très enthousiaste d’avoir été sacrée championne du monde, je vais chérir ce maillot arc-en-ciel et le porter fièrement pendant toute l’année prochaine.»

Moreau, de Victoriaville au Québec, avait remporté deux médailles de bronze aux Jeux paralympiques de Rio, et il s’agit de sa première médaille aux Championnats du Monde. Moreau a terminé la course de 23,3 kilomètres dans un temps de 40 minutes et 22,98 secondes, soit 52,39 secondes derrière le vainqueur, l’Italien Paolo Cecchetto. Alex Hyndman, de Morpeth en Ontario, s’est classé 11e de l’épreuve, tandis que Joey Desjardins, de Hawksbury en Ontario, prenait la 14e place.

«C’est un sentiment extraordinaire de remporter ma première médaille [aux Championnats du Monde]» a expliqué Moreau, qui enchaîne : « Étant donné que nous sommes dans une année post-olympique et que j’ai un nouveau bébé … il y a eu beaucoup de hauts et de bas pendant l’année! Ça a été dur pour moi de m’entraîner de manière constante, si bien que je ne savais pas trop à quoi m’attendre à ces premiers Championnats du Monde après Rio. La course d’aujourd’hui a été une expérience fantastique, avec une plus grande participation qu’à Rio en fait. J’ai été un peu stressé au départ par des petits problèmes avec mon ordinateur de course et je suis parti un peu vite. J’ai dû ralentir le rythme pour pouvoir durer toute la course, mais j’ai bien couru, face à des coureurs très expérimentés, et j’en suis vraiment très satisfait.