Nouvelles de Route
23.09.17
BOILARD TERMINE HUITIÈME AUX CHAMPIONNATS DU MONDE ROUTE
Email

Bergen, le 23 septembre 2017 – Simone Boilard, de Québec au Québec, a réalisé une bonne performance vendredi aux Championnats du Monde de cyclisme sur route, disputés à Bergen en Norvège, en se classant huitième de la course sur route féminine junior.

Boilard, qui en est à sa première année junior et à ses premiers Championnats du Monde, a fait toute la course proche de la tête, pendant les 76,4 kilomètres du parcours. Après l’attaque de l’Italienne Elena Pirrone, qui a terminé la course en échappée solo pour s’emparer du titre mondial, Boilard faisait partie d’un groupe de poursuite de neuf coureuses qui se sont disputé les médailles d’argent et de bronze.

«La course s’est très bien déroulée pour moi» a expliqué Boilard, qui poursuit : «C’était vraiment bien de courir ici en Norvège, sur un parcours si difficile comportant beaucoup de sections techniques. Je me suis bien amusée. Les Italiennes sont si fortes en équipe que c’était excellent pour moi de courir avec elles et de voir comment elles courent. J’étais vraiment anxieuse à propos de mon positionnement parce que nous partions de l’arrière, et que c’était ma première expérience dans un gros peloton. Je pense m’être bien débrouillée, même si j’ai peut-être passé un peu trop de temps à l’avant. Mais j’ai appris de mon expérience.»

Parmi les autres résultats canadiens, notons la 37e place d’Erin Attwell, de Victoria en Colombie-Britannique, la 63e position de Laurie Jussaume, de Contrecoeur au Québec, et la 70e place de Maggie Coles-Lyster, de Maple Ridge en Colombie-Britannique.

Chez les hommes de moins de 23 ans, Nickolas Zukowsky, de Sainte Agathe au Québec, a été le seul Canadien à terminer la course de 191 kilomètres, prenant finalement la 93e place. C’est le Français Benoît Cosnefroy qui a remporté le titre mondial.

«Ça a été une course fantastique, très difficile dès le départ» a déclaré Zukowsky, qui enchaîne : «Après le déclenchement de l’échappée, on a roulé sur un bon rythme jusqu’à environ cinq tours de la fin, où les attaques ont commencé. Je me sentais assez bien jusqu’à environ deux tours de la fin, mais je me suis fait lâcher à l’avant-dernière montée. Dans l’ensemble, je suis assez satisfait, mais c’était difficile. Je m’étais assez bien placé jusqu’à la mi-course, et c’est alors que j’ai légèrement rétrogradé, puis que je me suis retrouvé coincé dans une chute. Mais pour mes premiers Championnats du Monde chez les moins de 23 ans, je suis assez satisfait de ma course.»