Nouvelles de Route
09.09.17
BOIVIN TERMINE AVEC LES LEADERS AU GRAND PRIX DE QUÉBEC
Email

Québec, le 9 septembre 2017 – Guillaume Boivin (Israel Cycling Academy) a obtenu le meilleur résultat canadien vendredi au Grand Prix cycliste de Québec, disputé dans la ville de Québec, terminant dans le groupe de tête et s’adjugeant la 29e place de l’épreuve. Le champion du monde Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) a inscrit sa 100e victoire professionnelle, devançant Greg Van Avermaet (BMC) et Michael Matthews (Team Sunweb) dans le sprint final après 201 kilomètres de course.

Bruno Langlois a obtenu le meilleur résultat d’Équipe Canada, avec une 52e place, avec 17 secondes de retard. Parmi les autres résultats canadiens, notons Antoine Duchesne (Équipe Canada) 57e, Jack Burke (Équipe Canada) 77e, Ryan Anderson (Équipe Canada) 99e, Matteo Dal-Cin (Équipe Canada) 107e, et Benjamin Perry (Israel Cycling Academy) 141e.

Kevin Field, le gérant d’Équipe Canada, a déclaré : «Je pense que nous avons accompli à peu près la moitié de notre plan. Le bon côté de ces courses est qu’elles nous procurent l’occasion de donner de l’expérience à nos coureurs qui ne participent pas au World Tour. Il va de soi qu’ils vont commettre quelques erreurs, mais on peut en tirer une expérience d’apprentissage positive pour ces jeunes athlètes.»

Le circuit de 12,6 km passait le long du fleuve St-Laurent, et traversait la vieille ville de Québec, avec deux montées à chacun des 16 tours de course. Malgré la pluie toute la semaine et des ondées prévues pour le jour de la course, il a fait beau et ensoleillé pendant le Grand Prix.

Quatre coureurs se sont échappés du peloton à la mi-course. Tyler Williams (Israel Cycling Academy) a déclenché l’offensive et a bientôt été rejoint par Pier-André Côté (Équipe Canada), Baptist Planckaert (Katusha Alpecin) et Tosh Van Der Sane (Lotto Soudal). Ils ont creusé un écart allant jusqu’à neuf minutes après 40 km de course, et c’est alors que le peloton a commencé la poursuite, Toutefois, il n’avait repris qu’une minute lorsque les coureurs ont atteint les 100 km de course. Alors qu’il ne restait plus que 16 kilomètres à faire, le dernier échappé, Planckaert, a été repris, et le peloton était alors regroupé pour le dernier tour du circuit. Sagan a pris la tête à 150 mètres de l’arrivée, et a maintenu son avance sur le reste du peloton jusqu’à la ligne d’arrivée.