Nouvelles de Route
20.09.17
CANUEL OBTIENT LE MEILLEUR RÉSULTAT CANADIEN AU 3E JOUR DES CHAMPIONNATS DU MONDE ROUTE
Email

Bergen, le 20 septembre 2017 – Karol-Ann Canuel, de Gatineau au Québec, a obtenu le meilleur résultat du Canada mardi aux Championnats du Monde de cyclisme sur route qui se déroulent à Bergen, en Norvège, en prenant la 21e place du contre-la-montre chez les femmes élite. Charles-Etienne Chrétien, d’Amos au Québec, a été le meilleur junior chez les hommes, avec une 28e place.

Canuel, membre de l’équipe qui a remporté la médaille d’argent du contre-la-montre dimanche, était 29e au premier temps intermédiaire, mais elle a gagné plusieurs places lors de la section médiane de cette course de 21,1 kilomètres. Et la championne canadienne du contre-la-montre a finalement terminé à deux minutes et 18,95 secondes de la gagnante, la Néerlandaise Annemiek van Vleuten.

«C’était un parcours technique et rapide, avec beaucoup de montées. Il y avait vraiment de tout aujourd’hui» a déclaré Canuel qui poursuit : «Lors de mon passage, la partie la plus technique était mouillée, ce qui la rendait encore plus difficile. Je n’ai pas connu une excellente journée aujourd’hui, peut-être parce que je n’avais pas complètement récupéré après le contre-la-montre par équipes. Mais c’est ça le vélo! Je me concentre maintenant sur la course de samedi prochain.»

Lors de la course junior masculine de 21,1 kilomètres, Chrétien pointait en 45e position au premier temps intermédiaire, mais il a gagné seize places lors des deux prochaines sections de la course, terminant finalement avec une minute et 30,91 secondes de retard sur le vainqueur de l’épreuve, le Britannique Thomas Pidcock. L’autre participant canadien, Graydon Staples, d’Orillia en Ontario, a eu du mal pendant cette course, terminant à la 62e place.

«Je suis satisfait de mon effort aujourd’hui» a déclaré Chrétien, qui enchaîne : «Nous avions décidé de partir fort dès le début, et de tout donner en montée pendant la première moitié du parcours, et cela a payé. J’ai pu reprendre mon souffle pendant la descente et survivre pendant la dernière partie du circuit. J’espérais une place parmi les trente premiers, alors je suis satisfait de mon résultat. C’était un beau parcours, mais c’était difficile de planifier quand forcer davantage et quand récupérer. Je peux dire que c’est le parcours le plus technique que j’ai jamais couru dans un contre-la-montre.»

«Ça a été une bonne journée pour nous» a déclaré Pascal Choquette, l’entraîneur des juniors, qui poursuit : «parce que les gars ont tout donné, et ils ont vraiment épuisé tout leur réservoir de forces aujourd’hui. Sur le plan technique, ils ont été bons, et ils ont bien suivi notre plan de répartition de leurs forces. Charles-Étienne a vraiment produit un excellent effort aujourd’hui.»