Nouvelles de Route
11.08.17
CÔTÉ GAGNE UNE AUTRE MÉDAILLE D’OR POUR LE QUÉBEC LORS DE LA COURSE SUR ROUTE
Email

Winnipeg, le 11 août 2017 – Le Québec a remporté jeudi une autre victoire aux Jeux d’été du Canada, Pier-André Coté s’adjugeant la course sur route masculine. Il s’agit de la troisième médaille d’or du Québec en quatre épreuves de cyclisme sur route.

Lors de cette course de 120 kilomètres, en neuf boucles de circuit autour du parc provincial Birds Hill, un groupe de prétendants s’est détaché du peloton dès les premiers kilomètres. Les tentatives de s’échapper de ce groupe se sont toutes avérées infructueuses pendant la plus grande partie de la course, jusqu’à ce que six coureurs se détachent alors qu’il restait moins de 40 kilomètres à parcourir.

Le groupe de tête final se composait de deux coureurs du Québec (Coté, Marc-Antoine Soucy), d’un de l’Alberta (Connor Toppings), d’un de la Colombie-Britannique (Jay Lamoureux), d’un de la province hôte du Manitoba (Willem Boersma) et d’un de l’Ontario (Trevor O’Donnell). Dans le dernier kilomètre, Coté et Toppings ont réussi à creuser un écart, et Coté a franchi la ligne d’arrivée trois secondes devant Toppings. Lamoureux a remporté la médaille de bronze pour la Colombie-Britannique.

«Nous voulions durcir la course» a expliqué Coté, qui a remporté la médaille d’argent du contre-la-montre mardi. «Nous avions une équipe forte, composée de cinq coureurs, mais il était difficile de s’échapper parce que le parcours était plat et assez facile. Le seul problème aurait pu être le vent, mais en fait ce facteur n’a pas trop joué. Alors nous avons dû durcir la course, et cela a payé. J’étais le sprinteur de l’équipe, et c’était la carte que nous avons dû jouer aujourd’hui.»

Le gérant de l’équipe québécoise, Pascal Choquette, a déclaré : «Nous avons obtenu un bon résultat, et c’est ce à quoi nous nous attendions. Sur un parcours facile comme celui-là, il est difficile de gérer la course et d’isoler les autres équipes. Dans l’échappée finale de six, nous étions la seule équipe à avoir deux représentants, alors nous savions que c’était bon pour nous.»