Nouvelles de Route
15.10.16
NUMAINVILLE SE CLASSE PARMI LES DIX PREMIÈRES DE LA COURSE SUR ROUTE FÉMININE
Email

Doha, QATAR, le 15 octobre 2016. – Joëlle Numainville, de Laval au Québec, a procuré samedi au Canada son premier résultat parmi les dix premiers aux Championnats du monde de cyclisme sur route de 2016, qui ont lieu à Doha au Qatar, terminant à la neuvième place à l’issue d’un sprint massif. Trois Canadiennes se sont classées dans les 25 premières de cette course qui réunissait 146 participantes.

La course sur route féminine catégorie élite, longue de 134,1 kilomètres, a commencé dans Education City, par un tour neutre de six kilomètres autour du vaste complexe d’écoles et d’universités de Doha, avant de passer à sept tours d’un circuit de 15 km sur la chaîne d’îles The Pearl où ces Championnats étaient basés.

Malgré de nombreuses attaques et contre-attaques, la plus grande partie du peloton était encore ensemble à l’amorce du dernier tour. La très forte équipe néerlandaise a pris le contrôle de la tête de la course pour positionner sa vedette Kirsten Wild, tandis que les Canadiennes Karol-Ann Canuel (d’Amos, QC), Alison Jackson (de Vermilion, AB) et Leah Kirchmann (de Winnipeg, MB) s’efforçaient de placer Numainville en bonne position. Toutefois, le pied d’une coureuse italienne a sauté de sa pédale, ce qui a perturbé le plan de sprint, mais Numainville a pu contourner l’obstacle et se rapprocher de la tête pour terminer neuvième. Kirchmann s’est classée 14e et Jackson 23e. La Danoise Amalie Dideriksen a devancé Wild et s’est adjugé le titre mondial.

«Je pense que la performance de l’équipe a été réellement bonne» a déclaré Numainville, qui ajoute : «Tout le monde a fait de son mieux, et tout le monde a respecté le plan. Nous nous rapprochons de plus en plus [du podium], et c’est tout ce qu’on peut espérer. J’étais vraiment très près, mais en même temps si loin… Je suis satisfaite, mais j’étais si près! Je pense que de terminer parmi les vingt meilleures du monde va me permettre d’améliorer mon classement. J’ai pris beaucoup de plaisir, je suis allée au meilleur de mes capacités, et je suis fière de moi.»

«C’était fantastique de courir en équipe aujourd’hui» a déclaré Kirchmann, «surtout à la fin quand Joëlle et moi étions toutes les deux en bonne position alors qu’il ne restait plus que trois kilomètres à faire. Malheureusement, la situation a été un peu chaotique pendant le sprint, et finalement nous nous sommes perdues de vue. Nous n’avons pas eu la meilleure fin de course possible, mais c’est quand même encourageant et c’est une bonne façon de terminer la saison.»

«Notre équipe a vraiment été très soudée pendant cette course» a analysé Jackson, qui poursuit : «Nous avions une bonne équipe, bien représentée pendant toute la course. L’équipe a mieux réussi que l’an dernier, et selon moi c’est un signe concret de la bonne direction dans laquelle va le cyclisme féminin au Canada.»

Parmi les autres résultats canadiens notons la 71e place de Canuel et la 91e place de Sara Bergen (de Coquitlam, CB). De son côté, la championne canadienne de route Annie Foreman-Mackey (de Kingston, ON) n’a pas terminé la course.