Nouvelles de Vélo de montagne
09.09.17
BATTY SE CLASSE 7E AUX CHAMPIONNATS DU MONDE DE VÉLO DE MONTAGNE
Email

Cairns, AUS, le 9 septembre 2017 – Les épreuves de cross-country se sont terminées samedi aux Championnats du Monde de vélo de montagne disputés à Cairns en Australie, les trois derniers titres étant décernés. Le meilleur résultat du Canada a été obtenu par Emily Batty, de Brooklin en Ontario, qui a pris la septième place de l’épreuve d’élite féminine.

L’entraîneur en chef d’Équipe Canada, Dan Proulx, a résumé positivement cette compétition : «Cette année, nous avions une excellente équipe à ces Championnats du Monde, pleine d’énergie et d’enthousiasme! Le fait saillant pour nous a été la médaille de bronze de Holden Jones! Le niveau d’effort démontré par tous les membres de l’équipe m’a vraiment beaucoup impressionné. Ils ont tout donné. Plusieurs des membres de l’équipe ont énormément progressé du point de vue des résultats, et notamment Haley Smith, Marc André Fortier, Quinton Disera, Soren Meeuwisse, et Andrew L’Esperance. Dans l’ensemble, pendant tout le tournoi, nous avions au moins un Canadien compétitif dans chacune des épreuves. Cela augure bien pour l’avenir. Ceux qui ont le mieux réussi ne font qu’amorcer leur carrière d’athlètes de haute performance.»

Batty et Pendrel se trouvaient au sein du groupe de tête initial de la course élite féminine, qui a éventuellement été remportée par la Suissesse Jolanda Neff. Batty s’est installée en septième place, qu’elle a maintenue jusqu’à la ligne d’arrivée, malgré une chute dans la dernière descente qui l’a forcée à disputer l’arrivée au sprint face à la Suissesse Corina Gantenbein. Haley Smith a poursuivi sa bonne saison depuis son arrivée au sein de la catégorie élite, en remontant peu à peu de la 30e à la 16e place. De leur côté, Catharine Pendrel, Sandra Walter, Cindy Montambault et Rebecca Beaumont ont respectivement terminé en 27e, 30e, 37e et 41e
positions.

«Je ne sais pas quoi penser» a admis Smith, qui poursuit : «Je ne me suis jamais classée parmi les vingt premières auparavant. Alors de réussir à le faire ici! Je sais que ce n’est pas un podium, mais pour moi, c’est énorme, alors je ne sais pas trop bien comment réagir. Je suis vraiment contente! J’ai eu un mauvais premier tour, et en fait je suis tombée plusieurs fois au cours des deux premiers tours, mais je suis restée concentrée et j’ai doublé beaucoup de monde! Je n’aurais pas pu espérer une si bonne saison. Pour moi, c’est un grand pas en avant, et je suis vraiment heureuse de terminer la saison sur un bon résultat.»

Léandre Bouchard a obtenu le meilleur résultat du Canada à la course élite masculine, avec une 24e place. Andrew L’Esperance a terminé 44e, Derek Zandstra 45e, Evan McNeely 46e et Raphaël Gagné 52e.

«J’ai eu un peu de chance au départ» a admis Bouchard, qui enchaîne : «J’avais de l’espace devant moi pour remonter au classement, alors le départ a vraiment été important. J’ai pu progresser rapidement, et par la suite j’ai été capable de protéger ma place. Je suis vraiment satisfait de ma course parce que je n’ai pratiquement pas fait d’erreurs. C’était définitivement la course la plus poussiéreuse de ma carrière! On n’a fait qu’avaler de la poussière depuis le premier tour! J’avais réussi mon premier “top 20” ici l’an dernier en Coupe du monde, alors je savais que je pouvais bien faire. Mon objectif était de terminer parmi les 25 premiers. C’est une bonne manière de terminer la saison.»

Dans la course féminine des moins de 23 ans, Soren Meeuwisse a obtenu le meilleur résultat du Canada avec une 16e place, après avoir remonté régulièrement au classement pendant toute la course. De son côté, Anne Julie Tremblay, qui a eu des problèmes mécaniques dès le premier tour, s’est classée en 23e position.