Nouvelles de Vélo de montagne
10.09.17
LA CANADIENNE MIRANDA MILLER REMPORTE LE TITRE MONDIAL DE DESCENTE
Email

Cairns, AUS, le 10 septembre 2017 – Le Canada a terminé en beauté dimanche les Championnats du Monde de vélo de montagne qui se déroulent à Cairns en Australie, alors que Miranda Miller, de Squamish en Colombie-Britannique, s’est adjugé le titre de championne du monde de descente de la catégorie élite féminine. Il s’agit du premier titre de descente catégorie élite remporté par le Canada depuis la victoire de Cindy Devine en 1990, soit la première année où les Championnats du Monde de vélo de montagne ont été organisés (et l’année de naissance de Miller).

L’épreuve de descente élite a reçu un coup dur quand la championne en titre, la Britannique Rachel Atherton, s’est cassé la clavicule à l’entraînement. Mais cela ouvrait la porte au couronnement d’une nouvelle championne du monde, et c’est Miranda Mille qui s’est emparé du maillot arc-en-ciel, après avoir réalisé la course de sa vie. Miller, qui est partie alors qu’il ne restait plus que sept concurrentes à prendre le départ après elle, a réussi une descente sans faute, ce qui s’est avéré le facteur essentiel alors que les favorites connaissaient des problèmes. La championne de la Coupe du monde, la Française Myriam Nicole a remporté la médaille d’argent, tandis que l’Australienne Tracey Hannah repartait avec le bronze. La seule autre participante canadienne chez les femmes élite, Vaea Verbeeck, a pris la 16e place.

«C’est dingue» a admis Miller, qui poursuit : «Je ne pense pas avoir encore réalisé ce qui m’arrive! Je pense avoir eu la chance de mon côté, mais j’en ai profité. C’est super. Je suis certaine que je me sentirais différemment dans un jour ou deux. J’ai pensé que Tahnee (Seagrave) allait me battre. Mais j’ai vraiment eu la chance de mon côté. Et quand Myriam (Nicole) est tombée, j’ai pensé “Wow, ça arrive vraiment!”. Le Canada n’a pas eu de médaille [en descente] depuis Stevie [Smith, 2013] et Claire [Buchar, 2011], alors c’est fantastique. Et nous avons aussi gagné une médaille au cross-country junior, c’est excellent pour le Canada.»

La journée du Canada avait mal commencé, alors que Finnley Iles, de Whistler en Colombie-Britannique, champion du monde en titre chez les juniors et classé numéro un, est tombé deux fois pendant sa course, si bien qu’il a dû se contenter de la dixième place. Le Britannique Matt Walker a été sacré champion du monde chez les juniors. Les autres Canadiens de l’épreuve étaient Kendall Mclean 23e, Ben Wallace 25e, Jacob Stefiuk 37e, Joshua Fultz-Veinotte 41e, Anthony Poulson 46e et Cole Mooney 47e.

Chez les hommes élite, c’est Samuel Thibault qui a obtenu le meilleur résultat canadien avec une 53e place, suivi de Mark Wallace, classé neuvième, mais prenant une décevante 54e position après avoir subi une chute près de l’arrivée.

Le Canada termine donc ces Championnats du Monde avec deux médailles, la médaille d’or de Miller et la médaille de bronze de Holden Jones au cross-country masculin junior.